La bonne température pour vos plantes

Visuel

La température :

C’est un élément clé de la réussite et un facteur de croissance. Par définition, les plantes de la maison craignent le gel mais elles supportent souvent des températures bien plus basses qu’on ne le croit. L’augmentation de la température accélère tout naturellement la fréquence des arrosages.

• La douceur estivale :

La température pose rarement de problèmes de mai à octobre. Durant cette période, beaucoup de plantes peuvent même être sorties dans le jardin ou sur le balcon: agrumes, palmiers, cactées et plantes grasses, bougainvillées, avocats, bananiers, Cymbidium, Clivia, Asparagus, Aspidistra, Chlorophytum, Cycas, Cyperus, Fatsia, Gardenia, Hibiscus, Hypoestes, jasmins, Tolmiea, etc.

• Les problèmes liés au chauffage :

Dès que les radiateurs entrent en fonctionnement, ils entraînent un assèchement de l’air très préjudiciable aux plantes. Or, plus la température s’élève et plus les plantes ont besoin d’une hygrométrie élevée. On se trouve donc dans une situation paradoxale qui nécessite un compromis. Ne dépassez pas les 20 °C de novembre à mars et veillez à ce que la température de la pièce s’abaisse à 15 °C environ durant la nuit.

• La fraîcheur nocturne :

Dans une maison, la température est pratiquement toujours constante, ce qui est tout à fait inhabituel dans la nature. Les plantes à fleurs ont presque toutes besoin de périodes de fraîcheur pour provoquer la naissance de leurs boutons floraux. Veillez donc à ce que la température des pièces s’abaisse de 3 à 5 °C durant la nuit.

• L’aération :

Le renouvellement de l’air est très important pour la santé des plantes, mais aussi la vôtre. Pour une bonne sensation de confort, tout le volume d’air contenu dans une pièce doit être renouvelé chaque heure. Dès que la température extérieure atteint 18 °C, n’hésitez pas à ouvrir la fenêtre placée à proximité des plantes. En revanche, évitez les courants d’air et les “douches écossaises” avec une aération intempestive en plein hiver (même de courte durée). La présence d’un petit ventilateur est très appréciée par les orchidées durant les jours de canicule.