Favoriser la biodiversité

Visuel

Les herbes utiles

Multiplier les espèces végétales dans un jardin, c’est aussi multiplier les espèces animales, insectes pour la plupart. Cette profusion permet d’améliorer l’équilibre global du jardin: il y a, en effet, moins de « place » pour l’arrivée d’animaux gênant les cultures. Cela passe par le semis de plantes qui ne sont pas utiles directement. Laissées en place, ces « mauvaises herbes » deviennent alors des herbes utiles.

Les plantes à pollen et à nectar sont nécessaires aux femelles de certains insectes utiles. Elles leur apportent les protéines nécessaires pour produire leurs œufs. Elles doivent être présentes du printemps à la fin de l’automne. Installées en bordures d’allées ou au fond du jardin, ces herbes sont surtout des ombellifères, des composées et des labiées.

Les espèces à tige creuse sont appréciées des petites guêpes chasseresses qui capturent des chenilles et d’autres insectes nuisibles. Taillées et laissées sur le sol, ces tiges servent alors de nids.