Favoriser la biodiversité

Visuel

Les vers de terre

 

Ce sont des auxiliaires précieux puisqu’ils aèrent le sol en creusant des galeries. Surtout, ils en digèrent les éléments, contribuant à les rendre assimilables par les plantes. Ils vont aussi transformer le compost en éléments fertilisants. Leur nombre est synonyme d’une bonne fertilité d’un sol.

 

La quantité de vers dépend de la nature du terrain, mais les scientifiques estiment qu’il faut au moins 50 vers de terre par m2. Cette population peut monter jusqu’à 400 vers au m2 (L’unité de comptage est le m2 et non le m3 car plus accessible au jardinier. Difficile, en effet, de creuser sur un mètre de profondeur !). Pour favoriser les vers de terre, il faut apporter des déchets végétaux, base de leur alimentation. Ils se chargeront de les décomposer en éléments assimilables par les plantes. La présence d’une taupe est un bon signe pour la fertilité d’un sol. Cet animal se nourrit essentiellement de vers de terre et si elle élit domicile chez vous, c’est que le garde-manger est copieux ! Ses galeries participent aussi à une meilleure fertilité de votre terrain.